Du 25 au 26 septembre 2017

Pour différentes raisons, nous choisissons de quitter Bali pour quelques jours. Initialement nous voulions rejoindre Lombok via la mer, en passant par Amed. Mais les conditions... naturelles... 🌋 nous ont convaincu pour prendre l’avion...🛫
Ayant un long trajet du nord de Bali au sud extrême, nous décidons pour la première fois de réserver un shuttle bus. Après avoir évidement comparer tous les prix, à la dernière minute nous payons un aller 2 personnes Lovina ➡️ Denpasar Airport en bus. Départ prévu le lendemain, devant l’hotel... entre 9h, 9h30... nous sommes allées dans une agence pour touriste et le vendeur avait l’air tellement peu alerte et le prix assez bas par rapport aux autres, que nous n’avions pas super confiance... comme ticket ce sera des gribouillis manuscrit sur un papier... certes... « vous êtes sur? C’est ok pour demain!? » 🤔 réponse « don’t worryyyy beeee happyyyyy » okaaaaaaay mec! 😎
Effectivement lendemain matin, 8h45 petante, les Chachous en train de se brosser les dents... Toc toc, le bus vous attends.... okayyyyy don’t worry be happy, ni une ni deux on ferme les sacs et c’est parti! 

Et là! Grosse surprise, mini bus de luxe, 12 places, deux chauffeurs... et les Chachous! Enfait aucun autre touriste, juste nous deux 😂 ou comment avoir un mini bus privé pour une bouchée de pain. 
Voilà, à vouloir tous profiter des touristes ils sont pris à leur propre jeu... Trop d’agence touristique avec les mêmes offres, par rapport à la demande... Don’t worry, be happy 😂

Bref, au moins nos sacs et nous même avions de la place pour ce long trajet. 
Arrivées à l’aéroport côté vols domestiques, c’est la cohu. Taxi taxi taxi!!!! «No thanks I have a fly »... enfin pas encore... nous n’avons pas de billet. Déjà on sait où on veut aller et avec quelle compagnie mais c’est tout...
Go to the ticket office of Wings Air for a Bali ➡️ Lombok... 
Nous commençons par déranger une hôtesse en plein repas, et demandons le prochain vol pour Lombok. Des miettes au coin de la bouche, et les doigts encore gluants, elle pianote sur son ordi et nous annonce, que le prochain vol, ce sera pour demain 16h45... bon ben d’accord ! Il est tout juste midi... qu’à cela ne tienne, on prends les billets. 

Et là gros challenge. Qu’est ce qu’on fait des 28 prochaines heures 🤔 Rapide calcul, hôtel dans notre budget autour de l’aéroport, miteux. 😰 Partons réfléchir autour d’un bon repas. Ou pas. 

L’aéroport de Denpasar est en 2 parties, très distincts. Côté vols domestiques, avec fast food et restos locaux qui n’ont pas l’air terribles. Côté vol internationaux, divers resto et bar, avec canapé, télé, tout le grand luxe.. mais les prix qui vont avec 😬 on passe de 2€ le plat à ... 10€ ^^ 

Repartons donc côté vols domestiques. Essayons le Burger King Balinais. Fausse bonne idée, cher, sans goût, et il nous a rendu malade 🤢
Une fois rassasiées, ou pas, regardons les blogs pour savoir si il est possible de dormir à l’aéroport sans avoir passé les contrôles de sécurité... recherche non concluante. 😤
Partons demander des infos in the information desk, recherche non concluante. 😤 Le nez sur son téléphone l’hôtesse nous baraguine que l’aéroport ferme vers 20h. 

Bon, réfléchissons. Il y a bien des vols internationaux toute la nuit donc l’aéroport ne doit pas fermer. Cap sur les départs internationaux. Et là une gentille hôtesse, toujours le nez sur son téléphone, nous assure que l’aéroport reste ouvert!!! Pas de salle prévue pour dormir, mais on s’en fiche! On ne sera pas à la rue au milieu de la nuit et c’est ce qui nous importe!! 😏

Alors commence une longue attente... très longue attente, mais on l’a bien voulu! 
Après un long tour de notre nouveau chez nous, trouvons 2 salles, ressemblant à des vestiaires... longues pièces, avec cabines pour se changer et des dizaines de bancs... parfait! Ce sera notre nouvelle chambre! 

S’en suit nombreuses siestes, et errance dans les boutiques de souvenirs, librairies et autres magasins de l’aeroport. 
Ah ! Et grosse occupation... notre « chambre », sorte de vestiaire, sert à d’autres personnes de lieu de sieste... mais aussi, et surtout... nous avons assisté, à répétition, à un flot de touristes chinois qui déballent leurs derniers achats, contemplent leurs souvenirs, laissent tous les emballages par terre, et remettent tout dans leurs valises. Une photo de groupe, et hop ils repartent. 
Ça dure plus ou moins 15mn. Avant leur arrivée la salle est clean, à leur départ, ils laissent des détritus partout!! Emballages de souvenirs mais aussi bouteilles d’eau vides ou pleines, paquet de chips,... DEGUELASSE!!! La tolérance, la tolérance... on voyage pour être le plus tolérant possible... la tolérance, la tolérance... mais là, c’était vraiment des porcs.. pleins de gens dorment autour d’eux, mais non, ça les dérange pas, ils crient, s’apostrophent entre eux pour se montrer un achat et un autre.. montent sur leurs valises pour tenter de les fermer et si ça ne ferme pas.. ils laissent un sachet de fruits séchés ou autre... par terre... 

Après 15h dans cette salle, nous n’avons pas vu un seul touriste s’evertuant à ce rituel, utiliser une poubelle... Alors peut être que nous avons été un peu sectaire en parlant de touriste chinois, peut être avons nous observé des japonais, ou des vietnamiens ou autres... mais ça nous a tellement outré que l’on voulait y faire référence.. car en grosses naïves que nous sommes, nous espérons que cela pourrait faire réfléchir quelques personnes.. 

Après une nuit... riche en observation 🤓 non mais très sérieusement on a pas si mal dormi que ça...! On commence à avoir faim! Partons donc coté vol domestique pour un petit dej local. Les fast-food ont été un échec cuisant. Peut être que le local sera plus ragoûtant. Revenons aux bases, du thé et du Nasi goreng. Échec et mat. DEGUELASSE, tellement épissé qu’on ne sentait même plus notre thé!!! Et le riz... un scandale!!! 

Conclusion, contrairement à tout ce qu’on avait pu lire sur the Denpasar Airport, il est possible d’y dormir. Relativisons, on mode roots, une chambre confort ne t’attends pas là-bas, mais c’est possible. Par contre il ne nous semble pas possible de manger bon, à un prix raisonnable!!! 

Après cette longue attente, partons enfin passer les contrôles de sécurités, pour enfin prendre notre avion... 

Nous n’étions pas encore au bout de nos peines... notre avion a eu... 4h de retard... pourquoi? Tout simplement parce que l’avion n’était pas là. C’est la réponse que nous a fait l’hôtesse 🤣 Pour finir nous montons dans un joli avion à hélice..... Tiens ça existe encore... Après toute cette attente on se pose pas de questions on y va !!!! 

34h dans cet aéroport, c’est mythique et c’est sur on s’en souviendra!