Arrivée à Bali

Du 16 au 20 septembre 2017

Ça y est nous quittons Java, la première étape de notre voyage se termine déjà ! Les 13 premiers jours ont été très riches culturellement parlant. La tête pleine d'images fabuleuses de nos toutes dernières ascensions, nous embarquons sur le ferry public au port de Banyuwangi pour rallier Bali en 45min. ⛴
Arrivée à Gilimanuk, l'ambiance change déjà, les rabatteurs pour des taxis viennent nous chercher avant même que le ferry ai accosté !! On passe notre chemin pour prendre le bus public direction Pemuteran. 
Une ville assez calme au nord pour se poser et se reposer au bord de la mer de Bali. Nous prenons la route à bord d'un de nos adorables bus portes ouvertes, mais surtout on découvre une nature et des paysages très différents de Java. Nombreux chiens errants et singes 🐒 au bord de la route, voir même sur la route. Beaucoup de cocotiers, bananiers, mango trees, etc... Une faune et une flore différente, peut être plus abondante. On trouve moins de villages insalubres qu'a Java. Ça nous semble moins pauvre et plus équilibré. Dans le sens où immenses buildings modernes ne cohabitent plus avec des maisons en tôle sur le point de s'envoler. Ici les gens semblent vivre simplement sans flagrante différence entre eux. 
Nous voilà arrivées dans notre première ville de bali aux milieu de fermes. Il y a donc des vaches, des coqs, des poules, des poussins tous en liberté et des chiens qui montent la garde devant chaque habitation... On observe aussi de nombreux temples à l'entrée de chaque habitation. Nous sommes sur une ile hindouiste alors que Java est à 90% muslime. On troque l'appel à la mosquée pour des offrandes ici et là. 
Il y a une longue plage de sable noir, avec peu de courant et de bons sites de snorkeling 🏊🏻‍♀️
Nous découvrons les alentours de notre guestHouse, c'est assez calme, à part les chiens qui aboient sur notre passage...😰 et la plage est magnifique avec à marrée basse de nombreux coraux. 

Nous trouvons notre meilleur warung pour le moment du voyage : le warung D'Bucu, où on aura goûter presque toute la carte en 4 jours !! 

Premier jour,découverte de la plage, et du snorkeling. On met donc masque et tuba pour explorer les fonds marins. L'eau est claire, on rencontre des coraux, des étoiles de mer bleues et des magnifiques poissons 🐠colorés, multicolores. Pour une première immersion dans ce domaine nous ne sommes pas déçues, surtout que c'est notre première plage vraiment en maillot de bain car à Java c'était bronzette habillée!!! Un vrai régal !
Pemuteran est une ville où les habitants ont à cœur la préservation des fonds marins. Nous sommes à côté d'un site nommé Biorock où ils ont mis en place un système permettant de reconstituer les coraux détruits par la pêche à la dynamite et à el niño un courant chaud. 🤓 Cette méthode consiste à attacher des fragments de coraux à une structure métallique reliée à un faible courant électrique afin de produire une électrolyse, provoquant l’accumulation de calcaire sur la structure. Cela permet alors une plus rapide et meilleure croissance des coraux attirant alors de nombreux poissons et permettant de restaurer les fonds marins.
 Juste à côté il y a aussi une nurserie de tortues, les œufs sont achetés aux pêcheurs qui les trouvent sur la plage, ils sont alors couvés et par la suite les bébés tortues sont relâchées à la mer quand elles sont assez fortes et grandes pour se débrouiller seules.
Dans ce petit village nous avons donc profité de la plage, on s'est reposée, on a pu goûter à une très bonne cuisine balinaise ainsi que de délicieux jus de fruits frais pressés... Chill total ! Bonne introductionà Bali !
Le Chou s’est fait épiler pendant que le Cha se faisait masser les pieds! Chill total !! 😎😎
Nous avons quand même réussi à avoir une mésaventure ! Nous avions un bungalow avec salle de bain ouverte.... hum le bonheur de pouvoir se doucher avec le soleil sur la peau comme dans les pubs pour le gel douche thaiti !! 😝
Cependant ça peut aussi occasionner de joli rencontre... ce fut pour nous un joli tête à tête avec une 🕷... Et pas une petite ! Cha a tenté de prendre son courage à deux mains... Mais l'araignée a eu peur et a filé droit dans la chambre très haut sur le mur via la clim!!... Voilà donc Chou sortant du bungalow pour crier "Help big spider"  à des ouvriers juste devant nous...Au final l'ouvrier a réussi à la faire fuir de nouveau dans dans la clim, cette fois vers la salle d'eau... Nous étions tellement sereines pour dormir par la suite...
Pour repartir direction la montagne, Munduk, ça n'a pas été simple. Il faut savoir qu'à Bali, il n'y a a pas de chemin ferré et les bus se font rares.... Nous pensions donc attendre sur le bord de la route un bémo. On a du faire de la peine à notre hôte quand on lui a dit ça car il s'est proposé moyennant finance évidemment, de nous amener à destination dans son pickup ! Nous avons donc pu discuter avec lui pendant le voyage c'était top! 
Drôle aussi, lorsqu'on ralentissait et que les locaux nous apercevaient dans le vieux pickup, ça les faisaient beaucoup rire! D'après notre hôte les touristes préfèrent emprunter de beaux taxis tout neufs!