Meno, l’ile des amoureux et des amoureuses...

Du 30 au 04 octobre 2017

Après Lombok décidons de visiter une plus petite île, décrite comme étant déserte et où l'on peut vivre à la Robinson crusoé! 

Partons de Sekotong à pied, sac sur le dos avec espoir de pouvoir héler un bus. Au premier village des locaux nous propose le trajet en taxi. Continuons notre route jusqu’à ce qu’un Monsieur en uniforme se gare à notre hauteur et commence la négociation pour nous amener à 1/3 du chemin. Il ne nous inspirait pas vraiment confiance et avait tendance à nous forcer la main... Alors au premier bus qui passe on fait des grands signes. Le Cha commence la négociation avec le conducteur du bus. Mais l’homme en uniforme, qui semble être policier, vient lui dire 3 mots et le bus met les voiles. Nous voilà bien. Finalement quelques minutes après, un autre bus passe. On comprend que le policier ne doit pas parler au conducteur si on veut espérer monter. Alors le Chou occupe le flic 💃 et le Cha parle au conducteur. C’est bon, le bus nous amène à la prochain grande ville, on monte rapidement dans le bus et adieu le flic maudit!!! Vous imaginez qu’on ne pouvait pas envoyer le policier balader, on est pas chez nous, et qui dit uniforme dit méfiance. 
Notre conducteur de bus est hyper sympa, il nous fait la visite de Lombok pendant que les passagères nous observe. C’est un bus public comme on les aime, une radouille qui roule avec en guise de poignées de porte des fils à tirer et des petits tabourets pour s’asseoir. Fenêtres ouvertes, cheveux au vents, nous roulons vers l’inconnu. Les passagères vont au travail, et au fur et à mesure il n’y a plus grand monde dans le bus. Notre chauffeur nous propose de continuer le trajet jusqu’a Senggigi. Ce qui nous rapproche énormément de notre destination, Bangsal. Nous avons eu une bonne étoile avec ce bus. Passons par Mataram, capitale de Lombok. Pleins de commerce, d’échoppes, ça a l’air animé. Il nous dépose en plein quartier touristique à Senggigi. Qui elle même, est la ville touristique de Lombok. Alors c’est parti pour une horde de taxi plus cher les uns que les autres. En s’éloignant juste de quelques mètres, nous trouvons une famille qui se déplace en bus. On est pas sûr qu’ils fassent vraiment bus, en tout cas, il nous amènent à destination pour un prix à notre goût correct, et qui a l’air de les réjouirent. Alors si tout le monde est content c’est parfait!!! Le véhicule était vraiment... puant l’essence et les côtes furent difficile à monter mais ce fut une très bonne rencontre avec la mère de famille. Elle ne parlait pas un mot d’anglais, mais en Indonésiens, avec quelques gestes et bruitages, on s’est bien comprises 😃
On arrive donc au port vers 12h il y a beaucoup de monde!! Pour plusieurs destinations, les Gilis ou Bali, et plusieurs embarcations, bateaux publics ou speed boat.
Nous prenons le ferry public pour rejoindre cette charmante île qu’est Meno. Seulement 3 traversées par jour à 8h, 14h et 17h avec le public boat... Nous attendons sur la plage notre bateau les pieds dans le sable. Les petits plaisirs sont les meilleurs. Pour monter à bord du bateau des plus local, pas de rampe. C'est bel et bien les pieds dans l'eau que l’on grimpe et c'est parti pour une traversée de 30min, un peu mouvementée mais très typique avec des sacs de riz et des caisses de poissons entre nous! On accoste à Gili Meno, on saute du bateau et on est directement mises dans le bain, les pieds dans l'eau turquoise !! 😻😻
On trouve notre hôtel le Rawa Indah Cottage à quelques pas du débarcadère oú nous sommes surclassées et avons une chambre bien sympa! Malgré la découverte de crokcrochs et scarabée...
Arrivées assez tard, le premier soir nous choisissons un restaurant qui à l'air bien exposé pour assister au coucher du soleil au nord ouest de l'île... 
Bilan mitigé, le diana café est un lieu sympa pour boire un verre, et encore les jus ne sont pas terribles mais pour manger passer votre chemin.... 
Premier constat de cette soirée, l'île est minuscule! On a presque fait le tour en 1h de nuit! C'est assez sauvage, mais pas de là à jouer les Robinsons car il y a pas mal de touristes, de l'électricité et plus ou moins du wifi! ^^ On voit majoritairement des couples et des hôtels luxueux en front de mer pour les voyages de lune de miel! 😍 Il n'y a ni voitures, ni scooters même si en a vu des électriques quand même! Les gens se déplacent soit en vélo, soit en calèche tiré par un cheval, soit à pied, et ça c'est plutôt plaisant. Nous qui adorons marcher et qui ne trouvions pas vraiment notre place ni sur les "trottoirs" de Java, de Bali et de Lombok. Dernière chose, tout est souvent plus cher niveau nourriture, boisson, logement.... Étant sur une petite île, on se dit que c'est un normal mais certains en profite réellement. Le Cha à voulu acheter du sucre pour agrémenter ses thés. Petit paquet non étiqueté, elle se renseigne. Plus cher qu'en France, étrange. Finalement, au passage en caisse bonne surprise le prix était descendu de moitié. Sans doute que la femme qui nous a renseigné à oublié de transmettre le filon au caissier. Tant mieux pour nous! 
On va s’acclimater et essayer de trouver nous même les bonnes adresses ! 😊

Pour notre deuxième journée à Meno ce sera repos et balade sur l'île. Tellement contentes de pouvoir marcher, et à pieds nus pour le Cha, nous la parcourons entièrement et ça nous permet de découvrir les différents côtés de l'île. Les paysages sont différents, le nord avec de nombreux rochers et plutôt de petites plages, le sud avec de longues plages pour bronzer et le sable plus fin... Beaucoup de coraux morts malheureusement en bordure de mer et cette fois sur toute l’île. Nous remarquons aussi la différences de paysage selon l'heure, avec à marée basse des locaux ramassant les algues, coquillages et crustacés. 
Ça creuse tout ça! Nous trouvons alors à côté de notre homestay un warung qui ne paye vraiment pas de mine... Le Omah Bamboo, prix et plats qui nous correspondent entièrement... Allez on tente!! Et là belle surprise on se régale de poisson frais grillé et de nasi goreng. Alors certes nous ne sommes pas face à la mer mais bon, la plage on l'a vu et pratiqué toute la journée!! 🙄 Et le cuisto est sympa, une fois qu’il nous a servit lui aussi mange sur le Gazebo familial. Bonne ambiance, il fait bon vivre à Meno...
Troisième jour, après quelques recherches nous décidons d'aller au Nord Est de l'île au Turtle Point pour essayer de voir et peut être même de nager avec une tortue. Les Gilis sont réputées pour ça et évidement pour la beauté des fonds marins.
Premier essai, on doit marcher environ 100, 200 mètres avant d'arriver à pouvoir snorkeler correctement, vraiment peu de fond. Et encore 100m pour voir coraux et poissons.
De nombreux touristes se font déposer en bateau à l’endroit où nous snorkellons... Alors on se dit qu'on a donc bien choisit le point, même si on s'écarte rapidement d’eux qui sont amassés avec gilet de sauvetage jaune et qui gesticulent et crient dans tous les sens.... 😑
Nous admirons les fonds marins et nous laissons porter par le courant... Attention à bien évaluer les distances nous sommes vite déportées... malheusement beaucoup de coraux mort, il faut aller assez loin pour voir du corail vivant... Et après un long moment à observer les  nombreux poissons, alors que nous rentrons sur la plage, le Cha aperçoit au loin une tortue ! On se rapproche, on essaie de la suivre mais dis donc ça nage viiite ! 🐢 
Nous rentrons contente de cette première immersion à Gili meno et affamées !! 
Le soir nous avions réservé (Oui oui on réserve maintenant, et même la veille pour être sure d’avoir une table!) au No 5 Star. Très bon petit restaurant à l'intérieur de l'île, tenu par un couple et proposant du poisson très bien cuisiné à un prix correct. On découvre le snapper et le mahi mahi ! 🤗 encore une bonne table, mais loin des bars de plage... on vous laisse conclure. 
Dernier jour avant le départ nous recherchons notre propre turtle point et voulons snorkeller au nord de l'île. Nous partons plus tôt qu'hier vers 8h, car la mer nous paraît plus belle et moins agitée, et moins de touristes aux gilets jaunes y seront! 😉 On se lance et peu de temps après sur une pente descendante un peu au large on voit une tortue toute tranquille se reposer ! On admire mais ne la dérangeons pas. Nous continuons notre visite des fonds marins, puis décidons de revenir sur nos pas... Comme à dit le Chou, « elle va bien se réveiller » alors nous repassons devant la tortue qui commence justement à se réveiller doucement... On ne bouge plus du tout, juste on regarde... Captivée par les mouvements lents de l'animal se déplaçant vers le large... Nous la suivons un peu et soudainement elle change de trajectoire et reviens plus vers le bord et vers nous... Quel spectacle, elle est là juste devant nos yeux à faire une valse lente....😉🐢 La regarder nager est apaisant, hypnotique... Nous nageons avec elle peut être 30min puis elle repart... Nous rentrons sur la plage des étoiles pleins les yeux! Ou des tortues pleins les yeux!!! Après midi sieste et plage au sud de l'île qui sont mieux que celles du nord pour barboter et étaler sa serviette...
Et nous retournons au warung omah Bamboo pour notre dernier soir à Meno!
C’est le départ pour Lombok. On se lève à l'aube pour préparer nos affaires et prendre le bateau public qui pars entre 7 et 8h quand il y a au moins 35 passagers. Nous n'attendons pas longtemps et payons moins cher qu'à l'aller pour le même bateau 🤔 et nous voilà cheveux aux vent de retour à Lombok pour prendre l'avion et repartir à Bali 🛩

Un bilan de Gili Meno ? C’est une petite île sympa pour se balader à pied. Il y a même un lac, good place for snokeling, et pour chiller, plage de sable blanc, eau turquoise voir même transparente par endroit. Cocotiers et nombreux restaurants et bar en front de mer pour siroter cocktails, jus de fruit et déguster du poisson frais à un prix fou pour certains! Top pour passer sa lune de miel ou se reposer !