Exploration des environs de Kuta Lombok

Souhaitant découvrir un peu plus de cette nouvelle île nous voilà repartie sur un scooter 🏍 Anectode, un premier loueur nous propose un gros ou un petit scooter 🤷🏼‍♀️ Déjà le petit scoot est plus cher que ce qu’on paye normalement. Donc on a pas trop confiance... il essaye de nous convaincre qu’au vue de notre destination, il est préférable de prendre le gros. Comble, lorsqu’on demande à voir les bêtes, il manque la plaque d’immatriculation 😂 Les Chachous vraiment pas convaincus, fissa on part voir un autre loueur. Le loueur nous court quand même après, pour nous dire que ses concurrents ne seront pas sérieux, que personne ne fera de location avec papiers... mais oui bien sûr! En bref, on trouve un petit scooter bien mieux, avec les papiers et une jauge d’essence qui n’est pas sur la réserve!! Alors en route! 🏍 

Nous décidons d’aller vers le sud de l’île direction Kuta Lombok ! 1h30 de route pour rejoindre notre point de chute. Quelle magnifique route, à travers la mangrove au début, puis des villages isolés, des cocotiers et des palmiers 🌴. 
Des plantations de café, de canne à sucre. On observe un paysage plus aride, plus désertique que Bali. Et pour ce qui est des locaux, les Sasaks sont très sympas, on trouve qu’ils sont un peu plus curieux et interloqués que les balinais quand ils nous voient passer mais restent souriants ! 🤓 Les Sasak sont majoritaires à Lombok. Ils cultivent la terre essentiellement le riz, le café, les noix de coco et la canne à sucre ou sont pêcheurs. Les Sasak sont un syncrétisme, une fusion, à la fois d’islam, d’hindouisme, et de panthéisme. 
Donc Kuta. Nous sentons bientôt le vent de la mer 🌊 ah enfin nous arrivons à Pantai Kuta, ville réputée pour son spot de surf, et son ambiance décontractée... 
On se gare et là nous sommes un peu surprises, personne sur la plage, pas de surfeurs 🏄... et même peu de vagues... En revanche on voit une grande promenade bétonnée encore en travaux longeant l’immense et très jolie plage de Kuta avec les montagnes en arrière plan. C’est beau mais on sent que ça y est la transformation du lieu se fait pour attirer sans doute plus de touristes! De plus impossible de se balader au bord de l’eau, le sable est trop mou on s’enfonce grandement dedans!
D’ailleurs sur la route qui nous mène à Kuta, énormément de travaux, des infrastructures commencent à pousser. Sans doute le Bali de demain... 
Après un petit jus face à cette plage, on décide de continuer vers une autre plage pas très loin, qui on l’espère sera plus préservée. Direction Tanjung Aan un peu plus à l’est. 
Pour y aller, on quitte la route bétonnée pour rejoindre des chemins de terre caillouteux. On roule, on roule jusqu’à arriver dans une cour ou plutôt basse-cour 🐔🐥🐄 privée où une dame nous demande de payer pour le parking.
On lui demande si c’est bien le chemin pour aller à la plage, elle nous assure que oui... un peu, toujours, naïves, on décide de s’arrêter là voyant d’autres personnes garés. Elle nous indique un chemin de terre assez pentu à emprunter... tiens une plage en hauteur !!! ^^ 
Après une petite marche en plein soleil, nous arrivons à un superbe point de vue pour VOIR la plage de Tanjung Aan. On a juste eu un petit quiproquo avec la dame, mais c’est tellement magnifique cette vue qu’elle est pardonnée !! 
Nous voyonsune plage en forme de croissant, du sable blanc, l’eau est de différentes teintes et les vagues qui viennent s’écraser sur les falaises sont splendides. Au coucher de soleil ça doit être quelquechose!
Nous avonstout de même très envie d’aller voir cette plage d’en bas ^^ On repart donc pour aller voir ça de plus près ! Un conseil, on en avait un peu marre de payer un parking à chaque arrêt... nous remarquons après les parkings à touristes, un warung sur la plage. On préfère payer une consommation et se désaltérer sur un transat face à la mer ! Plutôt que payer juste le parking. Et là nous ne sommes pas déçues... Une plage quasi déserte avec quelques surfeurs et autres se dorant la pilule ! C’est calme, c’est beau... paisible... c’est vraiment la belle vie...
Malheureusement le temps passe, et nous voulons rentrer avant la nuit. La conduite le jour n’est déjà pas super simple, la nuit ça doit être autre chose. D’autant plus que les casques n’ont pas de visières , et la nuit on enlève les lunettes de soleil... imaginez bien que les routes ne sont pas balayés, beaucoup de poussière vole, et les véhicules ne sont pas certifié écolo, beaucoup de gaz d’échappement noirs! 🤢 
Bref, pour rentrer à Sekotong, plutôt que de passer par les terres comme à l’aller, nous avons envie de longer la côte. Et aussi de passer par une dernière plage. 

Cap sur Selong Blanak. Route qui longe donc la côte... entre deux montagnes on aperçoit la mer, des champs d’épinards, de maïs 🌽, de tabac, de thé.. les routes sont sinueuses, mais c’est la montagne et ça nous plait.. à un moment, une moto et un scooter montés pars deux locaux se font la discussion, tout en roulant calmement à travers la montagne.. tellement simple.. 
Arrivées à notre dernière halte de la journée, Selong Blanak, nous sommes pile à l’heure pour le couché de soleil.. et peu de monde, cette plage de pêcheur peu fréquentée nous charme totalement.. on ne reste que peu de temps mais espérons nous en souvenir longtemps... 
Comme vous l’avez sans doute compris, si couché de soleil il y a, route de nuit nous ferons... 
ça s’est plutôt très bien passé, mais on a bien compris que la circulation s’intensifie la nuit... on a pas trop compris pourquoi mais c’est un fait... 
De retour à Sekotong après... 2h de route, nous rendons le scooter et filons manger... repas bien mérité après une sacrée journée. Poisson frais pour ce soir! 😋 
A noter, le Chou a fait ses premiers km à Scooter toute seule... bientôt un véritable pilote!