Paksé & le plateau des Bolaven

Du 23 au 29 novembre 2017

De retour à Paksé, pour une fois le bus nous dépose en centre ville, au milieu des GuestHouse et hôtels. Parfait! Après une rapide recherche nous trouvons un hôtel très correct et vraiment cheap juste à côté de Miss Noy. Alors on pose les sacs et ni une ni deux on court réserver une moto chez cette fameuse Miss Noy pour le lendemain... Miss Noy et le belge, c’est un couple qui loue des motos pour faire la boucle, mais qui surtout organise tout les soirs une masterclass pour conseiller les loopeurs ^^ Au début c’était pas gagné, nous sommes 12ème sur la liste d’attente mais il nous donne espoir. Rendez vous donc à 18h pour les conseils, et on verra à ce moment si une moto est revenue. Eh oui, le belge il est cool. Quand tu loues la moto, tu laisses évidement ton passeport, mais pas de pré-payement et pas de date de retour de demandé. Donc suspens sur le nombre de motos à revenir chaque jour. 


Nous aimerions une semie-automatique 100 cm3, histoire de corser un peu l’exercice et de faire quelques économies 😌 En plus le belge ne voit que par ça, et propose un petit essai de l’engin. Alors c’est parti, le Chou est très attentive aux informations sur la boucle et le Cha se rode sur la nouvelle moto. Ca n’a vraiment pas l’air difficile, il faut embrayer et penser à débrayer avec le pied gauche et à freiner avec le pied droit, au final c’est comme une voiture !!😁


Un peu avant 19h30, alors que nous étions en pleine discutions avec un français rencontré revenant du 🇰🇭 Cambodge, le belge nous annonce qu’il a un véhicule pour nous demain!! Au top les Chachous!! On part boire une bière pour fêter ça et on entend de nouveau des mauvais échos sur le Cambodge... Nous irons prochainement nous faire une idée nous même 🧐


A 8h30 nous voilà devant chez miss Noy pour prendre possession de notre semi automatique ! On vérifie tout, on laisse nos gros sacs et on part petit déjeuner ! Départ à 9h sur la boucle ! La première partie de route est en travaux, quelques trous a éviter mais rien de compliqué. Première étape la plantation de café de MrVieng. Le Cha prends ses marques sur le nouvel engin et nous remarquons que les distances entre les différents points d’intérêts sont assez rapprochés et la route est agréable. On traverse différentes plantations, thé, café, maïs et on passe dans de petits villages. 


Nous arrivons chez MrVieng où nous faisons la visite de sa plantation. Nous apprenons les trois différentes espèces de caféiers, arabica, robusta, et liberica. 

Il nous explique les étapes pour faire le café, quand et comment le récolter, très enrichissant ! Nous voyons aussi du manioc, de nombreux arbres fruitiers. Il faut de l’ombre au café pour s’épanouir et lorsque ce n’est pas la bonne saison pour la récolte et la vente du café il faut bien d’autres ressources ! 

Nous goûtons un fruit étrange, le pumpkin et...... des fourmis rouges !!! Elles étaient sur un arbre, MrVieng les tuent dans une feuille et nous les proposent.... Petit goût citronné, c’est pas mauvais !! 🐜

Nous finirons par une succulente dégustation d’arabica ! Très bon. 😋 

Visite riche en apprentissage et découverte ! Filons à notre prochaine étape : Tad lo, un village où nous pouvons dormir. Nous arrivons vers 14h, la route pour y arriver est tranquille et assez rapide. Trouvons facilement un bungalow et partons découvrir un très beau point de vue, qui surplombe une cascade, Tad Suong. Une petite marche pour parvenir à une Étrange impression celle d’être au sommet d’une cascade. Jolie vue vertigineuse ! 

Partons ensuite à pied cette fois ci, après avoir déposé notre scooter à l’abri à la GuestHouse, voir les waterfalls de Tad Lo. Une petite balade à travers une forêt nous y emmène, une fois sur place nous nous posons pour admirer les chutes et voir les moines s’y rafraîchir ! 

Continuons la balade jusqu’au Tad Lo lodge, complexe hôtelier surplombant une autre magnifique cascade et ayant deux éléphants ! Ils ont l’air assez tristes enchaînés à leur arbre.... Cependant deux fois par jour à 7h30 et 16h30 ils vont prendre leur bain et ont un moment de liberté.... Nous attendons donc du haut du bar de l’hôtel en sirotant une bière 🍺 avec notre copain français !

Le moment arrive nous avons une très bonne vue sur les éléphants qui ont l’air d’apprécier le moment. Evidement nous aurions préféré voir des éléphants en liberté totale dans une réserve naturelle...Mais bon on prends ce qu’il y a et c’est la première fois que nous voyons des éléphants ainsi et d’aussi près au pays du milliers d’éléphants.... 

Rentrons à notre hébergement pour dîner mais la soirée ne fait que débuter ! Notre hôte nous propose de les aider à faire à manger et de déguster le repas apres avec tous les autres voyageurs ! Tout le monde s’affaire à une tâche, nous sommes désignées pour faire des rouleaux de printemps ! Trop top on connaît donc la garniture à mettre dedans et la technique pour les rouler ! 

Nous mangerons par la suite un succulent repas avec un riz gluant excellent! 👌🏽 Nous prolongeons la soirée en discutant avec deux parisiennes puis filons nous coucher après cette journée bien remplie ! 

Le lendemain nous décidons de prendre notre petit déjeuner chez une GuestHouse voisine de la nôtre, chez Mama pap. Nous avons entendu parler de ses succulents et énormes pancakes banane !! Et n’avons pas été déçues, nous tombons sur une dame adorable, qui nous sert de très bons et big 🥞 pancakes et un délicieux café ☕️ du plateau des bolovens. On discute un peu avec elle et repartons le ventre bien remplit et avec un bracelet pour nous porter chance pour le voyage 🙂 

En cette deuxième journée notre premier arrêt sera une plantation de thé, Silk Tea Farm. Pour y arriver on passe dans un petit chemin de terre de 1km5, sympa puis Nous sommes accueillit par un portail fermé... Étrange... Nous l’ouvrons puis rentrons dans cette plantation pas trop sûre de nous... Au final c’est bien là! On nous fourni un petit livret en français pour suivre un plan de visite et découvrir les différentes plantation. Au début une bénévole allemande parlant très bien français nous accompagne puis nous laisse finir la visite pour accueillir d’autres arrivants. Cette plantation est immense ! 


👇🏼Poivre👇🏼

Nous découvrons du poivre, du lemon grass, des ananas, des hibiscus, des cacahuètes incas, du thé et des vers à soie.

👆 Cacahuète incas 👆

🤓 Nous avons appris que les différents thés, vert, noir, blanc proviennent tous du même arbre à thé cependant les feuilles ne sont pas récolté au même stade et non pas le même temps de fermentation ni d’oxydation. Par exemple pour le thé blanc c’est le bourgeon qui est récolté puis fermenté pour le créer.

Nous savons aussi maintenant comment est produit le fil à soie, les vers 🐛 mangent seulement des feuilles de mûrier puis grandissent et grossissent pour former un cocon en 4 semaines. C’est ce cocon récolté lors de la mue du vers qui permet de créer le fil en le plongeant dans l’eau ect.... 

☝️ Mûrier et vers à soie 👆

Nous avons aussi pu voir comment est fabriqué la spiruline, algue verte aux bienfaits naturels nombreux. 


Après cette halte enrichissante décidions de ne pas s’arrêter avant Tad Tayicsua où nous pensions pouvoir trouver un logement. Cette portion de route est vraiment très belle, on parcourt toujours des plantations diverses mais aussi des rizières. La route monte, descends, on grimppe dans la montagne que l’on voyait au loin, les paysages sur cette portion de route sont vraiment somptueux ! Mais n’osons pas réellement nous arrêter car nous sommes assez seules sur la route et avons appris qu’il y aurait des attaques de touristes sur cette portion... Le belge nous avait avertis... Nous traçons donc notre route et arrivons à un chemin en terre avant d’arriver à notre destination ! Environ 10km de vraie piste ! Nous arrivons sans problème. Là nous trouvons une guesthouse au pied de la randonnée pour découvrir le site des cascades. Cependant on déchante assez vite, la chambre est plus que rustique, salle de bain commune et chère par rapport à ce qu’on dépense habituellement. Alors il n’est pas si tard, on cherche un autre hébergement pour la nuit. On tente à côté de Tad couple, mais sans succès, personne pour nous accueillir. 

Alors cap sur Houei Kong, le premier village sorti du chemin de terre, de retour sur la route principal. La chambre est pas mal, tout en dur. Eau chaude et ventilateur. On pensait manger la mais en étudiant la carte on décide d’aller voir un peu plus loin. Les prix ne nous conviennent pas et les patrons ne nous regarde même pas. Ce sont leurs 2 enfants déjà qui nous avaient fait visiter les chambres, rapporter des serviettes et donné les prix. Bref, de retour sur la moto on parcourt le village à la recherche de notre futur repas. Après plusieurs essaye infructueux, soit parce que les proprio dormaient soit parce qu’il n’y avait carrément personne ^^ ils sont tout excusé, il devait être 16h30, encore l’heure de la sieste! Nous finissons par trouver un resto typique, qui propose 5 plats. Le Chou est un peu déçu avec son plat de pâtes au poulet qui aurait mérité un peu de sauce mais sinon on repart le ventre plein. 

D’ailleurs le Cha à tester deux œufs au plat avec un peu de viande mijoté sur une plaque en fonte accompagné d’une baguette plutôt pas mal. Le lendemain impossible de trouver quelque chose pour le petit dej alors nous retournons dans  notre bus -bui. 

Très original on nous sert 2 cafés en cours de filtration avec une bonne dose de lait concentré. Bof, on est pas fan mais le processus est joli à contempler ^^ 

Et lorsque le Chou goûte le fameux plat, elle reconnaît le goût du foie que le Cha n’avait pas réussit à identifier!! Original comme petit déjeuner !! 

Partons ensuite pour Tad Tayicsua, un ensemble de 7 cascades. Nous passons une demie journée à crapahuter dans la jungle pour contempler 4 cascades. Le treck n’est pas si simple, nous avons les pieds dans la boue, ça glisse beaucoup. Ou alors nous descendons nombreuses marches en terre ou en racines qu’il faut évidemment remonter par la suite. Nous avons adoré cette suite de cascade à trouver au gré de la randonnée à travers des arbres et bambou toujours plus grands et beaux les uns que les autres. Et pas grand monde, à part des Français. Nous sommes en nombre au Laos!! Nous avons découvert 4 cascades très belles et le trek fut intense sous une chaleur de plomb mais à travers des décors somptueux.

Un petit café, un coca pour l’autre, devant une cascade histoire de reprendre nos esprits pour la suite de la journée. 

On rejoint la petite boucle, et nous arrêtons à Tad Yuang. Route très mauvaise pour y accéder, de la caillasse et des graviers pas agréable du tout!! Dès l’arrivée au parking on sent que ce n’est pas la même atmosphère, des cars de touristes partout!! L’accès à la cascade est quasiment bétonné, et nous sommes nombreux à venir l’admirer. Effectivement, elle est quand même somptueuse, longue descente d’eau douce le long de la roche. Pendant que le Chou fait quelques clichés, le Cha est abordé par un moine pour prendre des photos ensemble et discuter un moment. Originale, nous qui avons lu qu’en tant que femme nous devions éviter de s’adresser même de regarder les moines. 

D’ailleurs petite mise à jour. Avant le départ pour ce nouveau pays, nous avons lu les recommandations et coutumes concernant le Laos. Et nous avons été surprises de constater que la plupart des informations sont erronées. Par exemple, il était écrit que nous n’aurions pas le droit aux shorts et au débardeurs. Faux, les laotiens et laotiennes eux mêmes en porte, soyez raisonnable vis à vis de la longueur : on évite le mini short. Concernant l’alimentation, soit disant le poisson était réservé aux grandes occasions. Figurez vous qu’il y en a partout à vendre, et à manger et la consommation n’est pas exclusivement réservée aux touristes! Du wifi quasiment partout! Méfiez vous cependant de Booking qui gonfle énormément les prix des hôtels !! 


Revenons à nos cascades, nous avions une petite faim et un stand de pâtisserie française attire l’œil du Chou. Allons donc discuter avec le pâtissier qui est français. Et la discussion est fructueuse, nous repartons avec deux parts de chocolat cake pour le prix d’une! Hummmm 😋 🤤 😋 nous ne pouvez imaginer ce que nos papilles ont ressenties, une explosion de saveurs, un orgasme gustatif! 

Nous finirons la journée en s’arretant dans un village de vannerie pour compléter notre collection de basket rice. Super mignon, et super rencontre avec une mamie laotienne qui nous parle Lao comme si on la comprenanait. 


Retour sur Paksé, un couple de voyageur nous ont conseillé la Sadaide GH 2, un peu excentrée de la route principale et donc plus calme. Nous posons donc nos affaires ici pour la fin de notre séjour au Laos. On garde cependant un jour de plus la moto, histoire de continuer à vadrouiller un peu. 


Après une bonne nuit et une matinée lavage de vêtement nous partons pour un gigantesque golden bouddha au Phou Salao. Quelques minutes de moto, passage au dessus du Mékong, et ascension de la montagne plus tard, nous découvrons une magnifique vue de Paksé et plus largement de la région. Le bouddha assis veille sur les habitants et nous émerveille de sa splendeur. Prenons le temps d’observer le paysage, de garder dans notre mémoire cette vue sur le Mékong. 

Puis nous partons à la recherche de riz gluant au Dao Hueng Market. Un marché très traditionnel! Après les stands de textile, or et contrefaçon nous nous enfonçons dans l’espace alimentaire... Que d’odeurs et de couleurs!! Des poissons de toutes les tailles, mais surtout des gros, encore frétillant!! De la viande en veux tu en voila, tête de cochon, pied de cochon, saucisses de toutes les tailles, poulet et j’en passe et des meilleures!! Des grenouilles, vivantes!! 

Des sauterelles, des larves, tout ça prêt à être consommé, bien grillé!! Nous finissons par trouver du riz, achetons une sorte de Pancake au petit pois et au soja et repartons assez surprise de cette ambiance tout dans peu d’espace tant de denrées se côtoient!! Du bruit, des sourires, des allées peu larges et des bouts d’os qui sautent partout!! Aucun touristes, les laotiens s’amusaient de notre présence et le vendeur de riz paraissait bien surprit de nous compter dans ses clientes de la journée! 


Riche après midi, nous rendons la moto au belge et réservons notre ticket de bus pour Bangkok pour le sur-lendemain. Nous passerons la frontière thaïlandaise à pied! Encore une autre aventure ! 

Bye bye le Laos....

👋 ✌️👋✌️👋

Écrire commentaire

Commentaires: 0