The Loop au départ de Thakhek

Du 16 novembre au 19 novembre

Nous quittons la capitale à 10h pour aller à Thakhek et y faire notre premier Road trip en moto !! Nous ferons donc 8h de bus pour arriver à destination pour seulement 340kms. Nous vous conseillons de ne pas prendre les VIP bus pour ce trajet, c’est inutile car les deux bus vont à la même allure, font le même nombres d’arrêts et ont la clim tout 2 ! 


Arrivées à Thakhek nous devons prendre un tuk tuk pour rejoindre le centre que nous partageons avec quelques francophones... 

Il se fait tard et ne trouvons pas de Guest House convenables.... Après 1h de marche sous une grosse chaleur et de nombreux moustiques autour de nous décidons de prendre un hôtel où il reste peu de chambres de disponibles.... Nous sommes dans le budget haut mais devons encore réserver notre scooter pour le lendemain et trouver à manger... Donc pas le temps ni envie de trouver autre chose ! 

Après avoir déposé nos affaires, partons vite à Wang Wang, une boutique de location de véhicule très réputé dans la région 👌🏽 Par chance il reste des véhicules pour le lendemain, nous choisissons un scooter automatique 125cc ! Plus cher mais nous nous sentons plus en sécurité que de conduire un semi automatique. 

Nous trouvons un restaurant bien sympathique et typiquement laotien où nous regoûterons le Laap, spécialité à base de bœuf émincé agrémenté de légumes croquants, avec nombreuses épices, citronnelle, et littlee spicy très bon ! Nous dégustons aussi une gaufre assez savoureuse. Les restos touristiques de Thakhek sont assez chers, une rue perpendiculaire à la place du village et vous trouvez le 6friends!!


Nous rentrons à l’hôtel pour préparer nos sacs. En effet, nous laisserons nos gros sacs au loueur gratuitement pendant notre boucle. Nous devons donc bien sélectionner nos affaires pour partir !! 


Partons donc dès 8h le lendemain pour récupérer notre engin. On le Check, vérifions que tout est en ordre,  lumière ok, pneus ok, klaxon ok, cligno ok, carrosserie abîmé mais on prends des photos pour se protéger, on choisit de beaux casques tout neuf avec visières pour la poussière et les insectes... Un petit dej composé de pain perdu laotien et hop on prends la route !!!! 👍🏻


Nous décidons de faire la boucle en 3jours et 2nuits, voici notre itinéraire ⬇️


Comme nous faisons rien comme tout le monde, nous avons prit la boucle dans le sens des aiguilles d’une montre et ne croisons pas beaucoup de looper sur notre chemin ! La première portion de route Thakhek👉🏻Konglor est assez monotone, nombreux camions sur une grosse route pour les 100 premiers kilomètres. 
Notre premier arrêt sera le Blue Lagoon. Pour y accéder nous quittons enfin la grosse route numéro 13 et nous devons passer par une route en terre assez cabossée avec des trous, des pierres, des pentes, des montées, du sable et des camions qui, pensons nous, sont entrain de bétonner cette portion. Ah ! le Cha est aux anges enfin une piste pour le scooter !!!! 😍😍

Une fois arrivées au Blue Lagoon il faut payer un droit d’entrée, de là on peut voir des lacs d’un beau bleu émeraude. Rien à voir avec les Lagoon d’Indonésie, mais la pause est agréable 😎 

Au retour pour rejoindre la route principale nous aidons une jeune femme à relever son scooter après une bonne chute. Donc prudence !!!!


Après la fameuse route 13, les paysages se transforment. Nous montons dans la montagne, la route devient plus cabossée mais le décor en est plus que somptueux. Voyez par vous même, nous nous arrêtons quelques instants au premier View Point, le limestone.

Nous avons décidé de dormir la première nuit à Konglor, histoire d’être dans les premières sur le site le lendemain. 


Nous avions repéré des hébergements et nous arrêtons dans le village de Konglor au Chanta House, chambre clean, eau chaude, ventilateur, lit très dur en revanche mais vue montagne ⛰ mais on ne s’attendait pas à autant sur la loop nous sommes ravies ! 👍🏻


Le lendemain dès 8h30 nous voilà déjà sur le site de la grotte de Konglor. Pour atteindre les embarcations nous nous baladons en pleine forêt à la rencontre de buffles et de Laotiens. Nous louons un canot pour deux, avons nos propres lampes frontales et partons rejoindre le bateau avec notre guide, qui ne parle que Laotien. 

Il fait très beau et le paysage pour rejoindre la grotte est somptueux, une plage de terre brune, l’eau de la rivière tire sur le vert et la végétation luxuriante verte termine le tableau. 

Nous enjambons plusieurs rochers, et atteignons notre barque... Qui est pleine d’eau... L’atmosphere est étrange, le batelier écope, la lumière du jour diminue, nous nous demandons dans quoi nous nous sommes embarquées.. Une fois la barque quasiment vidée nous embarquons. Pas vraiment rassurées, plus l’on s’enfonce plus on se croit dans un monde surnaturel... 

Pas un bruit à part le moteur du bateau, pas une lumière à part nos lampes et la grotte se dessine autour de la rivière... Notre bateau continu de prendre l’eau mais ça n’a pas l’air d’inquiéter notre batelier. On remonte de petits rapides puis il nous dépose sur une plage éclairée qui nous permet d’admirer un incroyable spectacle. 

Nous suivons un chemin qui nous engouffre dans une forêt de stalactites et stalagmites. L’atmosphère est vraiment particulière, sombre, presque lugubre.. Ensuite, nous repartons sur le canot pour nous enfoncer dans l’obscurité, l’impression de s’engouffrer à l’interieur d’un monstre hanté par quelques chauves souris.. Nous sommes à contre courant et certains rapides nous empêchent de passer. Le batelier nous dépose les pieds dans l’eau pour tirer son bateau... Encore une chose à laquelle on ne s’attendait pas. Enfin, on repart, et au loin nous apercevons la lumière, la fin de cette immense grotte. 

Nous avons fait 7km sur cette rivière, et prenons un petit café dans un village au bout du périple avant de refaire le chemin dans le sens inverse. Que d’émotion en ce début de journée, inoubliable cette grotte. 


La route qui mène à Kong Lor est unique. Le Cha s’y ai amusé hier, alternant trous, cailloux et animaux sauvages prioritaires (vaches, buffles, chèvres, cochons, chiens, poules ) aujourd’hui c’est au tour du Chou de s’y atteler. Et c’est un franc succès, pas de chutes, peu de frayeurs, elle devient un vrai pilote. Les paysages sont magnifiques, alternant rizières sèches, villages traditionnels et ponts de bois. La montagne en arrière plan, la conduite est agréable. 


Après la grotte cap sur les Springs Cool. Ce sont des piscines naturelles nichées entre quelques rochers ou locaux et touristes viennent se détendre.


Nous faisons une petite pause sur un point de vue lorsque nous sommes de retour dans la montagne, et la vue est à couper les souffle. 

Nous rejoignons ensuite une route plus facile, verte, sinueuse mais peu de trou, nos fesses se reposent un peu. 

Pour atteindre les Cool Springs cependant nous devons passer sur une piste qui traversent plusieurs villages. Nous apercevons des moines, venus se rafraîchir au bord de bassins naturels qui bordent des temples. Buffles et vaches sont de la partie.


Arrivées aux Springs, nous partons nous rafraîchir car malgré le vent du scooter il fait une chaleur de plomb. Moment de détente rythmé de pop thaï plus ou moins assourdissante et agressives mise par de jeunes locaux. Le bassin est joli, les locaux se baignent habillés ou en sarong et se lavent les cheveux ou même leurs vêtements.

Après cette petite pause nous reprenons la route pour passer la nuit à Thalang. Mais l’avenir n’en a que faire de nos prévisions. Les 2 guesthouse sont full pour la nuit, et on nous propose une toile de tente. Hmmm très peu pour nous, surtout que quelques gouttes ont mouillé nos visières. Merci nos préférés cars de chinois qui prennent toutes les places dans les GuestHouse 😡😤 

Sur la route nous passons à travers un décor atypique, nombreux tronc d’arbres blancs sortent de l’eau de part et d’autre de la route. Étrange et fascinant paysage !

Ni une ni deux, cap sur le prochain village. Et ce sera Nakai. Oublions les nombreux insectes qui se sont suicidés sur nos visières, vêtements ou diverses parties de nos corps non protégés, oublions aussi le serpent qui gentiment a décidé de sortir sur la route au moment de notre passage. Non, définitivement oubliez de rouler de nuit si vous le pouvez. 


On arrive donc à Nakai, avec l’impression que la soirée est loin d’être finie. Le village est en fête, nous trouvons tant bien que mal un hôtel qui nous paraît être un peu trop haut de gamme pour nous. Culottées, et presque désespérées, voilà les Chachous qui tentent leur chance. Et double chance, les prix sont vraiment correct pour une chambre double, eau chaude, clim, wifi, le restaurant est en plus encore ouvert. Double chance car le jeune homme de la réception nous parle dans un anglais très accentué ... français!! Alors il nous reçoit comme des princesses, nous offre bière, frite et mention spéciale au petit dej hypeeeer copieux. Les bâtiments sont très jolis à l’extérieur, toits dans le style temple laotien, c’est un ancien hôtel du gouvernement laotien.


S’en suit une soirée sympa, le restaurant est mitoyen avec le karaoké de l’hôtel. Précisons que les laotiens adooooorent le karaoké, qui se transforme souvent en mini boite de night. Finalement la fête du village a l’air de se prolonger dans le karaoké de notre hôtel, les locaux arrivent par 3 ou 4 en scooter, ou 8 ou 10 en minivan. Grosse soirée, ils ont vraiment l’air de bien s’amuser, et nous aussi. Mais il se fait tard et avons de la route demain matin. L’autre jeune français en Workaway nous conseille une cascade pas loin et ce sera notre prochaine et dernière destination de la loop. On avoue, les grottes en mode spéléologie ça ne nous excite pas trop, on a eu notre dose. Et les grottes qu’il nous reste sont apparement assez touristiques. 


Alors va pour la cascade de bon matin ! Un chemin de piste nous permet d’y accéder assez pentu et comportant de nombreux trous, mais une fois sur place ça en vaut le détour.

Et nous ne sommes pas déçues. Seules avec nous mêmes de bon matin, nous découvrons une cascade après une rapide escalade de rochers. Regarder l’eau couler, dessiner son chemin sur toutes ces roches, nous on adore...! Cette nature, elle nous aura vraiment laissée des souvenirs fabuleux. Et comme à Kong Lor, le fait de découvrir cela seules rends l’atmosphère unique, c’est comme si on découvrait nous même ces cascades. On se sent vraiment chanceuses. 

Puis cap sur Thakhek, on dit adieu aux pics Karstiques du Laos, on rends la moto et on attends loooongtemps notre bus de nuit. Petit conseil la gare routière de Thakhek n’est pas si loin du centre, si vous n’êtes pas trop fatigué ni trop pressé un petit raccourcis vous y mène en 40mn de marche. Et les sous d’un tuktuk en moins! 

Infos :
Bus Vientiane ➡️ Thakhek : 80000 Lak/pers pour un départ en seatting bus de nuit départ 23h
Scooter 🏍 automatique 125cc : 360 000 Lak pour 3 jours 
Essence : 90000 Lak pour la grande boucle en trois jours
Blue lagoon : 15000 Lak scooter et deux entrées 
Chanta House : 70000 Lak / chambre ventilateur et hot water 
Konglor : 129000 Lak (parking+ entrée + bateau 🚣‍♀️) pour 2 
Sabaidee Nakai hôtel : 100000 Lak pour 2 clim eau chaude grande chambre.
Dernière cascade : 5000 Lak pour le parking

La boucle que nous avons fait est de environ 500kms

Écrire commentaire

Commentaires: 0