1864 virages, et plus car affinités!

Du 15 au 21 février 2018

Et oui nous voilà de retour sur la route à moto. En étudiant un peu la région du Nord de la Thaïlande, un challenge nous a tendu les bras. Une loop dans la région de Mae Hong Son. Let’s go !!! 🏍 


Cela demande un peu d’organisation car nous partons pour une semaine.


> Laisser un des deux gros sacs à notre guesthouse et réserver une nuit pour notre retour. 


> Partir à la recherche d’un bon scooter pour faire la route de montagne. On prend un 125cc, afin d’éviter de le pousser dans les montées, presque neuf à l’agence Happy days, et nous sommes ravies de notre choix ! En plus la jeune fille est très sympa, il n’est pas nécessaire de laisser notre passeport, juste une caution. Elle nous informe même que notre permis international ne nous permet pas de conduire une aussi grosse cylindrée en Thaïlande et que la police 👮‍♀️ risque de nous arrêter et de nous mettre une amende✋ Bon Ben un Chachou prévenu en vaut 2 !


> Savoir quoi prendre dans notre sac pour une semaine ... Nous étions trop chargées évidemment... Mais surtout prendre des vêtements chauds car les températures descendent vite surtout la nuit et sur la route avec du vent ! 


> Décider de notre itinéraire, avec comme expérience nos boucles en scooter au Laos. Nous décidons, afin d’épargner nos fesses et pour mieux apprécier chaque ville étape d’y dormir 2 nuits. Nous nous arrêterons à Pai, Mae Hong Son puis Mae Chaem.

C’est bon nous sommes prêtes ! 👌🏼

Étape 1️⃣ Chiang Mai ——> Pai

Départ vers 7h45 pour le Doi Suthep, c’est une montagne qui domine la ville de Chiang Mai. Après une quinzaine de kilomètres d’une route déjà bien sinueuse, nous voilà arrivées au pied du Wat Phra That Doi Suthep. Encore quelques 300 marches et l’un des temples le plus apprécié des Thaïlandais est à nous. Et aux autres touristes, car malgré l’heure matinale nous ne sommes pas seules à admirer la vue. Alors on monte, et croyez nous avec le sac à dos pour la semaine, la montée est bien assez longue. Mais deux magnifiques Nagas nous encouragent le long de l’escalier. 

👆🏼 Les Nagas & les cloches 👆🏼

Arrivées en haut, nous nous acquittons de 40 bahts par personne et commençons par faire le tour du Wat. Bizarrement il y a beaucoup moins de touristes mais plus de moines... Les cloches et le grand gong sont magnifiques cependant la vue sur Chiang Mai n’est pas très dégagée. Après s’être déchaussées, nous pénétrons dans le temple. Les couleurs et les détails sont magnifiques. Un immense Chedi, tel une flèche dorée trône au milieu. Nous avons un petit coup de cœur pour le Buddha en jade, et l’ensemble du temple est splendide. 

Nous resterons un peu dubitatives sur un jeune moine faisant une séance photo, ce qui ravit nos amis Chinois et Français.... Nous avons lu toutes les recommandations sur la bonne conduite à avoir auprès des moines avant de partir, cependant au cours du voyage notre vision des choses a bien changé... Nous redescendons les marches et passons par un parc où nous découvrons un immense Buddha et une grande statue en bronze d’un moine, c’est une des première que nous voyons, impressionnant.

Bref, nous avons de la route et après avoir déposé le scooter à quelques 1676 mètres d’altitude, il faut tout redescendre!!! Prochaine étape Mon Cham


Pour être honnêtes nous avions noté plusieurs villes étape, sans toujours se souvenir à quoi s’attendre. En redescendant du Doi Suthep, nous passons par la banlieue de Chiang Mai pour rejoindre la route 1096. Très vite nous comprenons que nous sommes dans la Strawberry Valley, et Mon Cham sera l’apothéose du trajet. 

La 1096 est une route sinueuse bordée par la jungle, des resorts et des camps d’éléphants. Quand nous la quittons pour nous diriger vers Mon Cham, le décor change totalement et nous sommes au milieu de la montagne. À la montagne où on cultive des fraises! On troque la jungle pour des plantations à perte de vue. C’est magnifique, au détour de chaque virage nous prenons le temps d’admirer la vue. Ces montagnes couvertes de plants de fraisiers 🍓 nous étonnent beaucoup et chaque nouveau village semble en proposer encore plus que les précédents. Arrivées à Mon Cham on fait une vraie pause. On goûte les fameuses fraises, avec du sucre... au 🌶 piment! Et bien c’est excellent. 😋 

Une descente de chemin de terre en voiture... handmade :D est proposée. Nous nous contentons d’admirer la vue superbe sur toute la vallée. A part les Chinois, nous sommes seules touristes! 

Il est maintenant temps de mettre le cap sur Pai. Plutôt que de refaire le chemin inverse pour rejoindre la 1096, nous passons par une route assez accidentée en terre qui nous en met plein les yeux. On roule au milieu des villages montagnards, des plantations de fraises toujours, mais aussi de bananes, maïs, oignons, ail et autres fruits et légumes 🌶 🌽. C’est somptueux et nous sommes totalement seules sur la route. Les locaux, souriants, paraissent étonnés de notre visite et s’arrêtent de travailler pour nous laisser passer. 


Puis nous rejoignons la 1095 et là le début des choses sérieuses commencent. La route est bétonnée, lisse mais on traverse la montagne et ses nombreux virages ! Pour arriver jusqu’à Pai de Chiang Mai, il y a 762 virages, et c’est sans compter notre détour par Mon Cham ! Nous ferons de rapides haltes sur le bord de route pour se dégourdir les fessiers ! 😏 Le temps file vite, cependant avant de nous poser à Pai, nous bifurquons sur la 1265 pour voir un Geyser ! Que la nature est étonnante, un jet d’eau chaude à 80 degrés sort de nul part. On peut même y faire cuire son œuf 🥚😁.

 Nous arrivons au Guest House Canary vers 16h. Un beau bungalow nous y attend au bord de la rivière Pai !! Pour rejoindre le centre ville, il suffit de traverser la rivière grâce à un petit pont de Bamboo. 

 Ouf 😅, ça fait du bien de marcher un peu. Cette ville est calme, paisible, hyper détente et assez hippie ! Des gens sont en maillots de bain sur des bouées sur la rivière Pai, d’autres installent leur campements et feu de camp au bord de cette dernière ! Tout le monde est zen 😎 On apprécie l’atmosphère et en plus un super night market s’y tient. On peut y manger thaï, indien ou encore de la western food. On boit du thé dans un bambou et plein d’objets divers et variés sont à acheter. Bref, un régal pour les yeux et l’estomac ! Mention spéciale au stand indien! 

Une journée à Pai

Après une nuit un peu fraîche, un gargantuesque buffet de petit déjeuner nous tend les bras !! Humm ça réchauffe 🌞 

Nous allons découvrir aujourd’hui le White Buddha et sa vue impressionnante sur la vallée. 

Puis on file vers Pembok Waterfall, entrée gratuite, une jolie cascade mais pour la voir il faut jouer un peu les acrobates ou bien se mouiller jusqu’à la taille dans une eau pas très claire... 

Nos acrobaties nous auront coûté les lunettes de soleil 🕶 du Cha, tombées dans le seul trou profond du lieu... Si vous passez par là et que vous tombez sur des rayban noires, merci de nous faire un colis 📦😊!!! Très jolie route pour y aller, voyez plutôt 👇🏼

On passera devant le World War II Bridge qui n’a pas grand intérêt selon nous, pour aller au Thapai hot Springs. On découvre un joli parc et nous pouvons nous baigner dans des piscines naturelles d’eau à 34 degrés ou plus. 

Les bienfaits pour la santé sont innombrables. Ces piscines sont le résultat d’un autre geyser, l’eau ruisselle et donc refroidit jusque dans les piscines. Il faut tout de même s’acquitter d’un droit d’entrée spécial touriste... de 300 baths 🤔.

Après ce bon bain chaud, nous passons un moment dans un café avec vue sur la montagne. Siroter un jus de fraise, admirer le paysage de l’autre bout du monde, tout en se balançant dans un siège au dessus de rien, que demander de mieux..? 😉👌🏼

Pour terminer la journée en beauté nous partons découvrir le Canyon de Pai pour le coucher du soleil, entrée gratuite. Changement de décor étonnant, paysage aride, sol friable, chemin vertigineux, nous sommes dans un véritable petit canyon.

 Après une petite balade sur le site pour s’écarter de la foule, on observe le soleil disparaître derrière la montagne, le changement de luminosité est sublime.

Le soir on retourne au marché de nuit, on repasse le petit pont de bambou pour rentrer chez nous et au dodo, demain d’autres aventures nous attendent! 

Étape 2️⃣ Pai —> Mae Hong Son

Après un copieux petit dej nous quittons la hippie Pai, en route pour Mae Hong Son. On repart sur la 1095, toujours aussi sinueuse et offrant de très beaux paysages. Ce matin nous avons froid sur la route malgré toute nos épaisseurs ! On s’arrête au Doi Kiew Lom Viewpoint 📷 pour prendre un café et admirer la vue. 

Nous assistons à un défilé de vieilles voitures, faisant elles aussi la boucle ! 

Nous passerons à Soppong peu après, mais nous ne lui avons pas trouvé beaucoup d’intérêt et après le plein on reprend la route pour Mae Lana. On bifurque sur la 1226 et nous nous arrêtons à plusieurs Viewpoint à couper le souffle !! 🤩 Notamment Ban Ja Bo 📷. 

Les petits villages sont accueillants et nous buvons l’un des meilleurs café du voyage. Celui ci est préparé avec soin par 4 jeunes filles dans un cadre somptueux ☕️.

Après cette halte nous reprenons la 1095. Un nouveau point de vue s’offre à nous pour nous reposer un peu 📷.

Puis nous arrivons à Mae Hong Son vers 15h. Après quelques visites, on s’installe au Lakeside GH. Notre chambre donne sur le lac, juste en face de deux temples s’illuminant le soir, c’est féerique. 

Un petit marché de nuit s’ouvre vers 18h. On trouve un peu de tout, mais surtout un succulent rôti chocolat banane pour le Cha ! 😋 

Les environs de Mae Hong Son

Nous décidons d’aller jusqu’au village chinois de Ban Na Pa Paek à 37km. Qui selon nous n’a pas grand intérêt, mais la route pour y aller est splendide! Nous prenons la 1095, puis bifurquons rapidement sur sa parallèle, plus agréable et surtout beaucoup plus calme ! Que de plaisir, on roule au pas afin d’admirer les villages ethniques, les animaux paisibles, et les plantations que nous ne savons pas toujours reconnaître !

Nous continuons quelques kilomètres après le village chinois et croisons quelques vendeuses de fraises. Achat obligatoire, la maman travaille dans le champ juste en-dessous du stand de sa fille. Du producteur au consommateur, et que de vitamines pour repartir! 

Après cette pause gustative, nous redescendons au plus grand pont de bambou du pays. Su Tong Pae bridge, celui-ci surplombe des rizières et quelques plantations de légumes. Impressionnant ! 

Le soleil commence déjà à descendre... Nous partons au Wat Phra That Doi Kong Mu. Un temple sur les hauteurs de la ville de Mae Hong Son où un belvédère permet d’admirer le coucher de soleil sur toute la vallée. 

Le temple est assez joli, plusieurs bouddhas permettent des offrandes mais chaque jour de la semaine est notifié. Nous n’avons jamais vu, ou bien fait attention à ça avant le début de la boucle. De plus comme les autres temples de la ville, un éclairage l’embellit la nuit. 

Mae Hong Son a été une étape sympa, c’est une ville charmante très calme de jour,et s’anime autour de son lac la nuit. D’ailleurs nous avons eu l’occasion d’assister à un spectacle de danse traditionnelle très entraînant. 


Pour se restaurer, outre le marché de nuit, nous avons été conquises par le Salween River qui propose des spécialités birmanes et de copieux petits déjeuners. En s’éloignant du centre ville, un petit resto de curry et plats typiques sans nom est délicieux! 

Étape 3️⃣ MHS —> Mae Chaem

Au programme du jour 163km pour rallier les deux villes. Départ matinal sur la 108, les paysages qui s’offrent à nous alternent entre jungle et forêt, sans vraiment nous permettre de voir au delà du bord de route. C’est qu’on devient difficiles !! 😅 

Alors nous marquons une pause pour déguster un bon café... et un bon thé citron miel fourmis 🐜 ! Et afin d’étudier un peu la carte. Nous décidons d’aller au Thung Bua tong. Un belvédère surplombant un champ de fleurs 💐 ... Nous n’avons cependant pas eu la chance d’en voir, sans doute ce n’est pas la saison !

Mais la route pour s’y rendre est tout simplement magnifique, paysages aux couleurs automnales, feuilles virevoltant sur notre passage, et une route pour presque nous seules. La Thaïlande du Nord nous a impressionnée par sa diversité de paysages, nous en avons vraiment prit plein les yeux et ce morceau de route, entre montées abruptes, descentes impressionnantes, et virages en tête d’épingles restera longtemps gravé dans nos mémoires...

Revenons aux fleurs, ou non fleurs du coup. On reprend la route, nous roulons sur la 1263 puis la 1088 afin d’atteindre la ville de Mae Chaem vers 15h. La dernière partie de la route est particulièrement difficile. Il fait très chaud, la route est mauvaise et il y a beaucoup de poussière. Les paysages changent, deviennent plus secs voir arides.. Au loin on aperçoit des flammes qui brûlent la montagne 🤓 

Technique du brûlis : Technique agricole primitive, détruisant malheureusement la nature par le feu pour permettre des cultures éphémères mais qui épuisent rapidement les terres et détruisent de fait l’écosystème.... De nombreux pays luttent contre ce fléau, cependant nous avons tout de même pas mal observé cette technique dans les montagnes d’Asie, notamment Laos, au nord de la Thaïlande, à Lombok... 

En arrivant vers Mae Chaem, la couleur verte reprend le dessus et la chaleur redevient plus supportable. Notre hôtel le Chadaporn 🤷‍♀️ était au milieu des rizières, très au calme. En même temps toute la ville est très calme! Des vaches nous tiennent même compagnie pour notre petit déjeuner le matin !! Enfait plus nous avançons sur la boucle, plus nos villes étapes sont calmes et moins nous croisons de touristes occidentaux. Nous trouvons un bon restaurant au milieu de la verdure, nous mangeons en observant le riz pousser ...

Les environs de Mae Chaem

L’intérêt de cet arrêt était de pouvoir accéder facilement au Doi Inthanon, plus haut sommet de Thaïlande ! 

Nous partons à son ascension après avoir attendu avec de nombreux thaïs qu’un barrage de police cesse. 🤷🏼‍♀️ 

La route à travers la montagne n’est pas si longue mais le nombre de virages, le fort dénivelé et la vitesse des conducteurs arrivant en face nous ralentissent. En arrivant de Mae Chaem, si vous montez directement au sommet comme nous, pas besoin de payer le droit d’entrée dans le parc, juste l’entrée des Royales Pagodes à 40 bahts. Après une montée quelque peu abrupte au milieu des pins et des tecks nous atteignons donc notre première étape, celle des 2 pagodes royales. 

Style très contemporain, ces deux stupas construites pour les soixantièmes anniversaires de la reine et du roi, nous changent totalement des temples habituels aux couleurs dorées. Les jardins tout autour sont très beaux, très entretenus et regorgent entre autres de choux de toutes variétés. 

Après cette pause visuelle, il reste quelques centaines de mètres à gravir pour atteindre le sommet du Doi Inthanon. Et c’est chose faite, on monte les dernières marches à pied! En haut il n’y a pas grand chose à voir, même aucune vue pour être honnête. Quand même un petit temple, l’emplacement du plus haut point à 2565 mètres d’altitude et un espace d’information sur les multiples espèces animales et notamment ornithologique du parc. 

Nous n’allons cependant pas explorer le parc, nous ne sommes pas très en forme et préférons prendre notre temps sur le retour. Eh oui, ça arrive, même aux meilleurs 😆 . Nous passons tout de même vers une cascade, mais l’accès y est difficile à pied. Alors on s’arrêtera manger quelques bananes avec les vendeurs le long de la route. Belle journée à la montagne.

4️⃣ Dernière étape Mae Chaem —> Chiang Mai

Pour cette dernière journée nous sommes un peu pressées de rentrer car ce soir nous avons un cours de cuisine ! A lire dans notre article sur Chiang Mai 😋 

Alors on ne part pas trop tard, on repasse sur nos traces de la veille direction le Doi Inthanon. Nous ouvrons le plus grand possible les yeux pour profiter une dernière fois de ces paysages de montagnes qui nous ont surprises, et conquises. Et pour faire durer le plaisir, plutôt que de finir sur la 108 qui ressemble un peu à une autoroute et est très fréquentée, nous décidons de nous rallonger un peu en longeant la rivière Ping. Et ça, c’était La bonne idée! Nous découvrons une autre facette de la banlieue de Chiang Mai, où se succèdent des rizières verdoyantes, des temples plus dorés les uns que les autres, et des villages où les thaïs nous sourissent simplement. 

Notre découverte de la région de Chiang Mai est un véritable de coup de cœur en Thaïlande, et même peut être un coup de cœur au cours de notre voyage. Nous sommes très satisfaites de l’organisation que nous avions décidé. Nous avons eu des journées au kilométrage élevé, mais nous avons su prendre notre temps. C’est le plus important et cela a été facile grâce aux deuxième jour des villes étapes qui était plus léger. Nous avons rencontré des gens très accueillants et découvert des villages merveilleux. Les décors de cette boucle étaient somptueux, magnifiques, ressourçant, paisibles,... Nous avons vraiment eu l’impression d’être au bout du monde, et surtout l’impression d’être libres dans ce paradis, le sourire ne nous aura pas quitté tout le long de ce périple... ☺️